COMMERCE. La fermeture du supermarché est une catastrophe


16 Jan

Depuis des années on savait que Lidl cherchait à relocaliser son magasin. Depuis 8 mois mois tout le monde savait que le distributeur s'installait à Roanne à deux pas du Coteau. Alors qu'on ne nous raconte pas d'histoire, car le propre d'un élu c'est d'écouter sa population. L'annonce de cette fermeture est catastrophique pour les clients sans moyen de locomotion, nos personnes âgées, celles à faibles revenus et d'autres encore.

Est-on allé voir le PDG de Lidl ? A-t-on demandé à être reçu au siège en disant : « Quelle est votre vision, parce que nous nous avons une ville à défendre ? » À t-on pris attache avec d'autres enseignes ? Je peux vous assurer que les chefs d'entreprises sont à l'écoute des élus. Tous les jours j'en ai qui m'appellent au titre de la Région pour conduire des projets.

On peut toujours parler de plan local d'urbanisme et de schéma de déplacement. La seule chose que je vois aujourd'hui c'est un supermarché fermé dans un mois et des Costellois inquiets. Souvenons-nous qu'il a fallu deux ans pour rouvrir la supérette Vival avenue de la Libération !

Depuis 2016, c'est l'hémorragie. La piscine et la gare ont fermé. L'école des Plaines fermée est restée en l'état et le supermarché Lidl va lui aussi disparaître. Il y a dans notre ville comme une incapacité à anticiper les problématiques et à défendre nos intérêts. Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.